2D

Elle se tortille les mains.
Elle est à la fois heureuse et mal à l’aise de me connaître, moi son interlocutrice.
Elle s’inquiète. Que vais-je déballer devant ses amis ?
Que pourrais-je dire qui puisse lui faire honte ?
Réfléchir. Vite
Combler les blancs. Il ne faut pas que je puisse en placer une.
Elle me parle du lycée, de ses amis. Je lui demande quels sont ses principaux soucis.
Elle ne le dit pas mais à travers son regard rieur je vois,
Qu’avoir une grande sœur au lycée, c’est pas toujours ça.
Ne t’inquiète donc pas petite C*, d’ici six mois, je ne serai plus là !

Nous sommes en compagnie du timide J* et de K* « avec un seul L », ils vont bien, trouvent que le lycée est sympa et bien entretenu, le chauffage est vraiment top, surtout l’hiver. J*, les joues rouges me dit que l’ambiance est cool, K*, cherchant à combler les blancs m’explique que son endroit préféré est l’étage avec ses tables où l’on peut se poser « tranquille ». Ils pratiquent tous les deux l’A.S. et expriment la jeunesse. En tous cas, ces deux-là dégagent de l’énergie et de la gentillesse. Je garderai une bonne image d’eux, veste en jean, bras croisés, francs et détendus, l’un fixant la table, l’autre son trieur. Une question me vient, les gars, étiez-vous heureux d’être là ?

Petite Poulin,
Avec ton joli sourire, tu fais la belle
Tu es bien entourée de tes amies,
Elles rigolent souvent de tes conneries,
Car jamais tu ne cesses de les faire rire.
Ne t’inquiète pas jolie J*,
Je ne dirai à personne que tu n’as pas de tête !

E* est une jeune fille timide
Elle ne savait pas quoi me dire
Son joli visage est caché par la feuille qu’elle tient entre ses mains
Son appareil dentaire semble la gêner
Cependant elle semble bien adaptée
Pourquoi ne veux-tu pas parler ?

T* est un petit rigolo
Il se sent bien au lycée et semble bien adapté
Tout bien coiffé, bien habillé, il ne semble pas préoccupé
Mais monsieur est tête en l’air, et s’est déjà trouvé en galère
Dans une classe d’anglais s’est trouvé embarrassé, au mauvais endroit, s’était retrouvé
Avec ses amis tous les midis ils se retrouvent sur une table où ils refont la vie
Mais T*, pourquoi étais-tu si mal à l’aise ?

Elle se qualifie de «studieuse» et son sourire bagué révèle une personne timide. Elle semble généreuse et aimer la nature. Elle aime l’autonomie que procure le passage du collège au lycée mais n’a pas de choix figé pour la prochaine année. C’est une jeune tennisman joyeuse qui rit de bon cœur aux blagues de ses amies, elle aime aussi ses sept vagabonds qu’elle appelle des chats. Mais quel est ton secret pour ainsi réussir tes chignons?

Cette jeune fille aime tirer ses cheveux en arrière,
Sans doute parce qu’elle les a épais et frisés,
Elle apprécie le changement du collège au lycée.
Non seulement pour la mentalité qui évolue,
Mais aussi pour le gain de temps libre qu’elle peut consacrer à ses nouvelles amies.
Dorénavant, le matin, lorsqu’elle se lève, elle va d’un pas décidé étudier au lieu de traîner des pieds comme au temps du collège.
Mais ce qu’elle admire le plus au lycée, c’est la diminution des vols de téléphone dont elle a été victime.
Mais pourquoi si elle est détendue, pourquoi se balance-t-elle sur sa chaise ?

Il aime employer l’adjectif « content » pour se décrire. Mais l’est-il vraiment ? Sa sociabilité lui a favorisé la rencontre de nouvelles personnes mais elle n’a pas effacé sa timidité. Son empressement à fuir face à cet entretien se dessine sur son visage et sa nervosité déteint sur ses gestes répétitifs de tapotement de stylo sur la table. Il préfère du tout au tout fuir les situations où il sait pertinemment qu’il sera intimidé. Mais il tente de le cacher en paraissant sûr de lui. Aucune hésitation dans ses paroles. Seulement des affirmations et un mystère non résolu… Pourquoi cette coupe de cheveux du côté droit ?

Intégrée à la vie du lycée, malgré le stress des cours, elle respire la bonne humeur de par ses éclats de rire, sa gentillesse et sa folie. Cependant, avec son air malicieux elle ne manquera pas de vous taquiner. Mais dis-moi, où puises-tu toute cette énergie ?

Il aime la liberté
Et pourtant il ne s’envole jamais loin du lycée
Concernant ce dernier il n’a qu’un seul regret :
Il a quitté son nid de Nort sur Erdre,
Et a suivi ici sa fratrie
Mais pour lui le canoë est fini
Calme, il ne se met pas la pression
Il n’a pas peur du face à face
Et pourtant sa jambe bouge nerveusement.
Es-tu si pressé que ça
De retourner dans ton coin,
En bas près de l’ascenseur ?

Une seconde aux yeux verts ou plutôt bleus
Et aux longs cheveux

Galère en français
Mais cette future S au lycée se plaît

Même si c’est dur de finir à 18 heures
Elle n’a pas fait d’erreur

Un lycée agréable à vivre
Se sentir libre

La prochaine fois, tu me diras si tes yeux
Sont verts ou bleus ?

Petite blonde, un sourire timide aux lèvres, elle communique sa bonne humeur au premier abord. De caractère très drôle, elle ne se prend pas la tête et adore taquiner ses amis sans jamais en devenir méchante. Elle s’ouvre difficilement, mais aime beaucoup parler d’elle-même à ses amis. Elle est souvent timide avec des personnes mais peut facilement s’ouvrir à d’autres, encore suffit-il de savoir la mettre à l’aise. Mais n’a-t-elle aucun défaut?

Cette fille souriante respire la joie de vivre, ne se trouvant pas beaucoup de qualités, elle est tout de même sensible, généreuse et très gentille. Elle est très engagée dans ses idées, presque révolutionnaire. Et se décrit comme angoissée, lunatique et très stressée. Peu sûre d’elle, elle est tout de même ouverte à toute discussion. Mais est-elle vraiment prête à tout pour défendre ses idées ?

M* a l’air bien intégré dans sa vie au lycée.
Il préfère passer son temps libre à l’extérieur car,
Selon lui, les cours à l’intérieur sont bien trop importants en nombre d’heures,
Malgré son emploi du temps assez libre.
Ce jeune homme sportif et sûr de lui
A l’air de s’en ficher d’être ici à me raconter sa vie.
Un garçon qui prend soin de lui, vraiment décontracté,
Mais a-t-il pour autant une âme faite pour bosser ?

Quinze ans : arrivée au lycée, Le Galinet c’est terminé. Il est temps de devenir un élève appliqué si l’école d’ingénieur il veut intégrer donc il garde ses lunettes sur le nez, depuis le CM2, il est rodé. Alors pour faire une pause, rien de tel qu’un bon bol d’air pendant les récrés, traînant les pieds, glissés dans des baskets aux lacets verts. En attendant de retourner en vacances dans les Landes, le programme du week-end c’est très léger, rien rien et rien. Un peu de musique, piano et basse, son copain L* et ça suffit pour ensuite appréhender le lundi et le retour au lycée. Mais la maturité lycéenne te gagnera-t-elle ?

M* semble être une jeune fille frileuse à cause de sa doudoune bleue et de son écharpe vissée autour du cou. Cependant elle est combattante et motivée, refusée de l’école qu’elle souhaitait intégrer, elle ne perd pas sa motivation et compte bien retenter sa chance en janvier. Son objectif : intégrer l’Ecole de Marine de Brest, ce parcours professionnel lui est inspiré directement par son papa, ancien parachutiste, dont elle dit être la personne la plus importante à ses yeux. L’armée pour elle, c’est une histoire de famille, papa, tonton et frère, tout le monde y passe. Elle garde les pieds sur terre et sait que si elle n’arrive pas à entrer dans son école, elle se dirigera vers la série L. Pourra-t-elle réaliser son projet ou devra-t-elle subir un an de plus notre cher lycée?

Redoublant
Le lycée t’a beaucoup apporté
Que ce soit en maturité ou en complicité.
Même si certains sont encore gamins
Toi tu as grandi et appris.
Tu aimes les sports collectifs,
Et cela je pense a influencé ton adaptation
Tu as su, pour ton avenir, prendre la bonne décision
Au premier abord tu n’as pas l’air timide,
Cependant tes mains triturées nous indiquent que tu l’es
La bonne ambiance qui règne, tu aimes
Malgré cela ta saison préférée est l’été.
Le lycée n’a pas besoin de changer
Tu l’apprécies comme il est
Futur scientifique tu es
Car tu possèdes de la curiosité.
Dis-moi, cher seconde, parfois aimes-tu te retrouver seul ?

M* a l’air en forme, il n’est pas très bavard et un peu mal à l’aise, il triture sa feuille. Il tente tout de même d’afficher un air détaché avec ses lunettes et sa veste ouverte. Nous commençons à dialoguer, il m’explique qu’il aime la MDL mais ce n’est pas pour autant qu’il en prendrait les rênes. Le moment qui lui donne le sourire est la récré… Devinez pourquoi ! Ah, et, il adore aller au self ! Quand il arrive au lycée il aime parler à ses potes, il se sent bien ici. Mais dis-moi, M*, pourquoi tentes-tu de déchirer ta feuille avec ton stylo ?