2G

Il est de taille moyenne, il a les cheveux mi-longs et bruns, et c’est un garçon qui aimerait plus tard aller en filière S. Ses matières préférées sont évidement les mathématiques, mais aussi les langues.
Au sein du lycée, il s’y sent bien, et aime se sentir libre. A* est un jeune de quatorze ans qui préfère chez lui jouer à des jeux vidéos, comme Farcry, ou Assassin’s Creed. Bien entendu, c’est un élève sérieux qui n’y passe pas tout son temps. A* travaille chez lui, pour réussir sa seconde.
Son groupe de musique préféré, c’est ACDC. A* est un fan de rock.

A* est d’apparence souriante et adorable
Elle se dit être heureuse dans sa vie.
A* est très sociable et n’a pas de mal à parler malgré sa légère timidité.
Elle est née à Nantes et habite actuellement à la Chevallerais.
Elle aime voyager, la musique et se dit très bavarde avec ses amis.
Elle adore le lycée, mais trouve ça néanmoins plus dur que le collège.
Plus tard elle souhaiterait passer un bac S car elle a beaucoup d’intérêt pour les sciences.
A* belle fleur de lys
Habite à Guémené et aime dessiner
Passionnée de mangas avec ses belles mèches rose fuchsia
Elle est née à Redon et veut aller au Japon
A* aime le lycée
Futur psy, elle adore l ‘anglais
Son plus grand rêve faire un film
Mais qu’un seul !

C’est A*, une fille très jolie et très gentille.
Toujours souriante, avec ses petits yeux pétillants et sa petite veste noire.
Elle a quinze ans, mais on ne dirait pas, parce qu’elle semble être plus petite.
Elle aime bien le lycée, mais pas trop parce que selon elle, il y a des jeunes très  embêtants; mais c’est ça la vie, ma petite A*.
La vie au lycée lui plaît, elle a des amies, et elle est toujours parmi des gens bien.
Elle vient du nord et veut être médecin plus tard.
L’espagnol l’attire, et c’est pour ça qu’elle veut partir au pays du soleil. Mexique.
Les gens vont la recevoir à bras ouverts. Mais pourquoi? Parce que c’est A*, une fille curieuse, gentille et qui aime danser au son de la musique.

Le lycée lui plaît, les infrastructures sont plus ou moins modernes.
Il trouve que le lycée est grand mais il est un peu perdu,
mais grâce à ses amis, aujourd’hui, il a réussi.
Le collège est différent du lycée, il trouve le lycée très agréable
et il est libre de bouger alors qu’au collège,
les salles sont attitrées et les déplacement moins réguliers.
Il s’en sort bien dans toutes les matières,
il a du courage et il en faut pour le faire.
Il est un peu anxieux, mais c’est compréhensible,
parler à quelqu’un que l’on ne connait pas n’est pas chose facile.

Dotée d’un certain optimisme
Elle aime les bouquins qui traitent du romantisme
Son caractère d’un calme olympien
Lui vaut d’être adorée parmi les siens
Quand elle ne sort pas avec ses amis
Qu’elle ne s’éclate pas jusqu’à minuit
C’est au centre équestre qu’elle se défoule
Peut-être pour éviter la foule
Un bon moyen pour se vider la tête
Après le lycée et les cours qui se répètent
Même si pour elle l’école est plutôt cool
Elle aime davantage ses amis d’un naturel maboul

C’est C*, et elle est française, elle a seize ans et des yeux verts.
Elle est tellement belle, nantaise de naissance, Nantes est fière de l’avoir.
Elle adore le français, c’est sa matière préférée.
Mais aussi l’anglais et l’espagnol.
C* aime danser comme toutes ses copines au son de la belle musique.
Elle aime bien l’ambiance du lycée, elle est contente d’être ici.

Une jeune fille très précise.
Le récit d’une partie de sa rentrée de seconde, où elle me dit l’heure exacte. Elle est calme, elle est née dans le coin, à Saint-Sébastien-sur-Loire. Ambitieuse, elle aimerait voyager en Italie. Elle a une passion. Elle joue de la guitare, et elle fait aussi du judo. Elle dit être difficile à supporter mais il me semble que c’est une personne que l’on ne peut qu’adorer.
Elle se sent plus à l’aise au lycée qu’au collège malgré le niveau de difficulté plus élevé; il y a plus de travail à fournir et les journées sont fatigantes. E*, en dehors du lycée, aime sortir avec ses amis et est passionnée d’équitation même si elle n’en fait plus.

Elle préfère le lycée plutôt que le collège. Elle trouve qu’il y a plus de liberté. Par contre, elle trouve qu’il y a beaucoup plus de travail à fournir par rapport au lycée, en plus les journées sont très longues, ce qu’elle trouve fatigant. Elle ne pratique aucune activité en dehors du lycée mais elle sort beaucoup avec ses amis.

Pour H*, l’adaptation fut un peu difficile.
L’adaptation prend du temps, à cause de tous ces changements.
La liberté se fait ressentir quand on voit son sourire.
Ses yeux derrière ses lunettes pétillent lorsqu’il parle de la MDL.
Pourtant dans sa classe, c’est pas facile.
Même avec sa bonne compréhension, il faut faire attention.
Malgré tout il le dit tout sourire, changer d’établissement fut pour lui un plaisir.

Elle se nomme I*,
Elle habite à Casson,
C’est là-bas qu’est sa maison.
Aimant les langues,
Elle adore l’espagnol,
Mais elle aime également les maths,
C’est pourquoi elle aimerait aller en première ES.
Elle adore la danse et le ski,
C’est une passion,
Elle qui est bien jolie,
Elle doit attirer bien des garçons.
Écoutant du RNB,
Rihana est son dada,
Regardant des comédies,
L’humour est son b.a.-ba.
C’est clair, c’est une Sagittaire !

Ce petit métalleux aux cheveux hérissés
qui sur les chemins de terre
s’amuse avec ses amis
en moto-cross ou en gym
pour lui le lycée tient en trois choses:
la permanence, la physique et l’anglais
cependant on lui a interdit une matière
le latin qui lui était cher
plus tard cet amateur de roman policier
souhaite travailler dans la sécurité
cet ingénieur en devenir
promet un bel avenir

J*, rêveur mais néanmoins social,
Trouve que les profs sont cools et et que la charge de devoir est à peu près égale
Malgré le changement d’établissement.
Il a trouvé le lycée agréable et pourtant impressionnant.
Il aime faire du bateau ainsi que son sport,
Le karaté qu’il fait depuis huit ans, il ne travaille pas comme un porc
Mais fait ce qu’il faut pour avoir de bonnes notes
Avec ses vieilles chaussures, le mardi après-midi, il sort
Il aime la MDL et joue au baby foot, il n’est pas mauvais, il s’en sort.
Le trajet en car le saoule mais il y a un revers à toute médaille
Et celui-ci, il va le subir même quand il caille.
Il apprécie l’autonomie et pourtant la première semaine
Se perdre, cinq fois à la suite, ce n’est pas l’orientation qui le surmène.
Malgré ses quelques erreurs passées,
Il préfère au collège le lycée
Pour la nourriture du self, huit, c’est sa note.
Il aime lire, ça j’en prends note.

J*, cette fille qui n’aime pas trop le CDI,
Préfère largement être avec ses amis.
Sa passion est l’équitation,
Cela lui procure des palpitations.
Au lycée, elle adore les activités,
surtout quand il s’agit de se sculpter,
car avec l’AS, remise en forme,
pas besoin d’être conforme.
Plutôt à l’aise mais discrète,
cela pourra peut-être lui valoir une amourette.
Avec son bon niveau en math, en SVT et en physique,
elle envisage bien évidement une première scientifique.
Le lycée représente pour elle la convivialité,
et lui a permis de créer plusieurs amitiés.
La musique entoure sa vie,
ainsi que son petit groupe d’amis.
Avec son petit chignon en bataille,
et son petit sourire radieux qui sont un argument de taille.
Pour montrer sa simplicité,
ainsi que sa générosité.

L*, jeune fille à la frimousse angélique,
ton sourire doit être le plus joli de tes tics.
Toi la grande nageuse qui es toujours comme un poisson dans l’eau,
et qui aime aussi bien Indochine que les animaux
qui étrangement voudrais ressembler à ta jumelle,
toi cette jeune femme enfant encore frêle.
Je t’assure que tu es tout aussi belle,
et que ton charme restera éternel.
Elle aime le lycée, elle trouve qu’il y a une bonne ambiance et qu’on y fait plus facilement de nouvelles rencontres. Pour elle, c’est un changement total, c’est complètement différent du collège. Ce qui la gêne, par contre, c’est la difficulté du travail. M* aime sortir avec ses amis, se vider la tête pour penser à autre chose que le lycée. Elle aime aussi le volley.

Elle se sent bien dans ce lycée,
Bien qu’il ne soit pas son choix premier.
Au premier abord, elle n’aimait pas sa classe,
Mais maintenant, ça passe.
Elle ne se sent pas concernée par les projets du lycée,
Mais ses devoirs, elle ne veut pas les négliger.
Elle reproche au collège le manque de liberté,
Mais ce n’est pas le cas pour le lycée.
Elle aime la mode, elle perfectionne son style,
Elle arrange ses tenues d’une main habile.
Elle a essayé le sport, malgré ses lacunes dans cette activité,
Alors elle a décidé d’arrêter.
Le week-end, elle se consacre à ses amis.
Au cinéma, en ville, elle enchaîne les sorties.
Plus tard, elle veut travailler dans le management,
Elle pense choisir ES et réussir en se ménageant.

Il vient de Saint-Marin
Le changement de température ne fut pas rien
Cependant il s’habitua
et à la MDL tout son temps il passa
Malgré quelques problèmes d’orientation
Il apprécie son autonomisation
Même s’il a encore besoin de son blouson.

M*, on ne peut pas le louper avec son gros pull, son jogging et ses cheveux noirs pleins de gel. On ne peut pas le louper non plus dans le lycée.
Il est toujours à la MDL, et c’est surtout parce qu’ils y font des bons chocolats chauds à la machine à café.
Lui il veut faire la filière STI2D parce qu’il aime bien l’informatique, mais surtout parce que sans filles ça l’aide à se concentrer.
Il pratique le VTT, d’après lui c’est un sport technique mais ce qu’il préfère c’est la bagarres avec ses coéquipiers.
M* on ne peut vraiment pas le louper, il est sur tous les coups, prêt à écouter ; et s’il faisait de même en cours, il serait déjà diplômé.
Mais après tout, pour rien au monde on ne voudrait voir M* changer.

Le lycée est pour lui un endroit chaleureux,
il y est à sa place et heureux.
Il est libre et ça il aime, même le lycée ce n’est pas un problème.
Il est un peu perdu mais il s’est vite adapté,
et grâce à ses horaires, il est content et fier.
Il voit le lycée comme un lycée moderne,
avec la MDL, et est satisfait de son emploi du temps, il est content.
Il a la classe, un petit coup de stress, ne sachant pas trop quoi dire mais cela n’est pas grave,
car peut-être que tout cela le gave.

Elle inspire la joie,
dès qu’elle s’avance vers moi,
Elle, des yeux noirs et des centaines de tresses
Cette année il n’y a plus de stress
Les élèves ont grandi,
Il y a moins de moqueries
Le respect est présent,
Les élèves plus intelligents.
Elle est très souriante,
Elle aime cette ambiance accueillante,
Qu’elle a trouvée au lycée,
dès qu’elle est arrivée.
Elle a fait d’incroyables rencontres
Quand elle sort du lycée,
Elle adore se déposer.
Le hand c’est son truc !
Son nom la définit parfaitement :
M*

Pour lui, le lycée est une découverte chaque jour, il aime explorer le monde qui l’entoure.
Il a l’âme d’un aventurier bien qu’il soit solitaire, il est motivé et sait ce qu’il veut faire.
Ingénieur en aérospatiale, ça le fait rêver, pour cela il va devoir s’accrocher,
Cela ne lui pose aucun souci, il est sérieux au lycée tout comme chez lui.
Sa motivation dépend de sa journée : il a intérêt à avoir de bonnes activités.
C’est un sportif déterminé, Il en pratique plusieurs pour se défouler.
Quand il s’agit de se détendre, rien de mieux que la pêche autour d’un étang,
Ou de lire L’île mystérieuse de Jules Verne, qui lui donne l’âme d’un capitaine.
Avec ses yeux bleus comme la mer, il verra beaucoup de merveilles sur cette Terre.

Elle est contente de se trouver dans ce lycée
Elle y a trouvé sa liberté
N* en seconde G avec sa petite taille ses yeux bleus et ses cheveux courts
Vient de Paul Dou et adore le théâtre
Ce doit être là qu’elle se livre car
Elle a l’air pleine de vie mais réservée tout à la fois
Ce sont tous ces petits contrastes qui font d’elle ce qu’elle est.

Son nom est celui d’un célèbre auteur,
Non pas qu’il s’appelle Albert, mais plutôt P*.
Au début, un peu perdu,
Il trouve qu’au lycée nous sommes vite renseignés,
MPS et SES sont ses options, de plus il pratique la natation.
Quand il ne va pas observer les gens de l’activité musique,
C’est plutôt lecture de roman fantastique,
Bien qu’il n’ait pas vu Le Hobbit, il apprécie la musique,
Electro ou rock anglais, ses goûts ne semblent pas mauvais.

Quand on voit son sourire, on lit dessus son bonheur d’être ici, dans ce lycée. Elle l’a dit « Je me sens libérée intellectuellement ». Elle s’est fait des nouveaux amis, c’est un nouveau départ, des nouveaux lieux où elle passe son temps, des bancs roses sur lesquels elle rit avec ses meilleures amies, les potes, les gens. Autour de son cou pend une montre venue tout droit d’un monde steampunk. Cet objet, elle le tient de la Japan Expo, la grande convention parisienne rassemblant des milliers de fan de mangas et steampunk. Cette fille adore l’univers nippon, les mangas et les animes sont ses principales préoccupations, sans parler des séries, elle passe son temps à les regarder dans sa chambre avec son chat comme bouillotte.
Elle veut aller en littéraire. Elle sait qu’elle peut le faire. Elle est catégorique, elle aime le français, se trouve nulle en mathématiques, toutes chances sont avec elle pour lui offrir un bel avenir dans l’écriture.
C’est un grand homme mais qui est sensible à la décoration du lycée.
Les lieux sont ravissants, charmants.
Il porte une boucle d’oreille noire. Il veut faire genre bad boy ?
Avec sa barbe, sa boucle d’oreille noire et sa jouissance pour les sports de combats.
Mieux vaut ne pas le chercher
Parce que sinon il va vous décrocher un coup de tête, je vous le dis moi.
Par derrière ses airs de bad boy il apparaît comme quelqu’un qui se sentait gêné…
Pas de stress il y a point S.

Une fille maigrelette, une grande blonde,
avec des yeux bleus grands ouverts sur le monde.
Elle a l’air rêveuse, elle semble ailleurs,
mais ne fait pas pour autant preuve de froideur.
Elle n’est pas banale, ni parfaite,
mais a une vie toute en simplicité,
assez pour la faire rêver.
Peut-être pas tendancieuse à faire la fête,
elle a néanmoins un grand sourire,
et ce dernier témoigne d’une envie d’agir,
de ne pas se laisser aller aux petits malheurs de la vie,
de se battre pour améliorer tout ceci,
de vivre simplement de ce qu’on a,
pour évincer toute forme de tracas.
Le bonheur peut sans doute selon elle,
se trouver dans une émission de télé,
ou une séance de sport,
mais ne la jugez pas comme telle :
derrière cette banalité,
se cache un cœur d’or.

Pour T* le sport c’est la vie,
Cyclisme, foot, natation et triathlon sont ses passions.
Les habitants de Blain n’ont qu’à faire moins les malins,
car les études en gendarmerie ne sont déjà plus très loin…
Avec ses cheveux blonds, il fait un carton,
ses yeux bleus le rendent joyeux,
Manger de tout pour lui ce n’est pas un tabou,
Lui la viande il en redemande.
T* envisage le bac S, courage car il en faudra !
Les maths ne semblent pas être son point fort, mais courage car tu feras des efforts !

V* ses points forts c’est le sport, le foot, lui, il adore !
Du haut de ses quinze ans, l’EPS et l’histoire, il semble déjà aimer ça
Les maths, pour lui c’est pas ça !
Dommage car en ES il y a le bac de maths…
Cheveux châtains, yeux bleus, fort, ténébreux,
L’animation c’est sa passion, il voudrait en faire une profession,
Guémené c’est la ville où il est né,
Il a un frère et une soeur, normal, qu’il semble avoir un grand coeur !
Il avoue manger de tout, même si la viande, il en est fou.